Équivalence

Dispenses et modalités particulières de scolarité

En accord avec l’arrêté du 02 septembre 2015 relatif au diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute (https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000031127778), 2 places pourront être attribuées à l’IFMK de Dijon pour la rentrée universitaire 2021-2022 dans le cadre de l’article 25 de cet arrêté.

Peuvent être dispensés du suivi et de la validation d’une partie des unités d’enseignement des cycles 1 et 2 en fonction de la formation qu’ils ont suivie et les unités d’enseignement composant le programme du diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute :

Équivalence

Les titulaires du :

  • Diplôme d'Etat d'infirmier
  • Diplôme d'État de pédicure-podologue
  • Diplôme d'État d'ergothérapeute
  • Diplôme d'Êtat de psychomotricien
  • Diplôme d'État de manipulateur d'électroradiologie médicale et diplôme de technicien supérieur en imagerie médicale et radiologie thérapeutique
  • Certificat de capacité d'orthophoniste
  • Certificat de capacité d'orthoptiste
  • Diplôme de formation générale en sciences médicales
  • Diplôme de formation générale en sciences maïeutiques
  • Diplôme de formation générale en sciences odontologiques
  • Diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques

Les titulaires d'une licence dans le domaine sciences, technologies, santé et les titulaires d'une licence en sciences mention « sciences et techniques des activités physiques et sportives » (STAPS L3),

Les titulaires d’un diplôme reconnu au grade de master.

 

Modalités des dossiers de candidature :

Les dossiers de candidature peuvent être envoyés à l'IFMK à partir du lundi 15 février 2021 jusqu'au vendredi 26 février 2021 avant 00h00 (cachet de la poste faisant foi) comprenant :
  • Un justificatif de domiciliation durant l'année universitaire 2020-2021, un curriculum vitae
, les copies des titres et diplômes dont le Baccalauréat,
  • Un certificat médical fait par un médecin agréé attestant que l'étudiant ne présente pas de contre-indication physique et psychologique à l'exercice de la profession,
  • Une lettre de motivation,
  • Un chèque de 150 euros : frais pour l’étude du dossier par le jury – épreuve d’admissibilité,
  • Un chèque de 200 euros : frais pour la réalisation de l’épreuve orale d’admission si vous êtes retenu(e) à celle-ci. Ce chèque vous sera retourné si vous n’êtes pas retenu(e) pour cette épreuve.